Présentation

Présentation…

Il était une fois, l’histoire de quelqu’un (moi) qui a dans l’idée de former un groupe…
Vous savez, un petit groupe de musique comme il y en a des centaines, sans prétention aucune.
J’aimerais vous conter l’histoire de la naissance de cette petite formation à sa ….
Ben non, il ne peut pas mourir (en tout cas le plus tard possible) parce que sinon, il n’y a plus d’histoire !

Vous, derrière votre écran, peut-être êtes-vous musicien amateur, peut-être avez-vous tenté vous aussi de créer un groupe ? Attention, un qui tient suffisamment la route pour vous produire. devant des gens autres que votre famille réunie le dimanche  ?
Soyez sincère, quand vous étiez plus jeune, vous rêviez de vendre des milliers d’albums, des centaines de milliers d’albums  ! Si si avouez, quand vous vous imaginiez dans toutes les grandes salles de France et même aux states, treize semaines numéro un des charts quand même, ça c’était de la musique..
Bon, on redescend sur terre s’il vous plaît et plus vite que ça parce que vous et moi, on a passé l’âge. Aujourd’hui plus modeste et réaliste, laissant vos rêves d’adolescent de côté (jusqu’au jour où on ne sait jamais), vous vous en donnez de la peine pour arriver à faire partie d’un groupe digne de ce nom..
Rappelez-vous comme vous avez galéré pour trouver ce local tout humide, pour trouver un batteur qui gifle au bon moment sur ses fûts (c’est tout ce qu’on lui demande!). Comme c’est difficile de faire comprendre à cette espèce de guitariste crétin qui croit être très fort qu’il ne vous laisse pas vous exprimer à votre juste mesure, non mais… (parce que quand même le solo sur votre dernière compo il était pour vous, ben si…)
Et cette salle pourrie, (c’était dans quel bled déjà) où vous avez joué la dernière fois et ce cachet ridicule même pas de quoi payer l’essence.
Ce qui vous démoralise le plus, c’est que ça tombe toujours à l’eau (c’est pas vrai ?).
Plus de six mois de répétition pour que tout s’arrête parce ce qu’un musicien sur deux ne peut plus assurer, pas assez de temps, trop de travail, trop loin, trop d’enfants et une copine qui veut aller à la gym. le même soir !
C’est un éternel recommencement, on arrête là, vous connaissez….

Ben non on n’arrête pas là, c’est pas pareil parce que cette fois c’est la bonne, on y croit, j’y crois !
On commence à peine justement, il y a à dire alors on ne va pas se gêner, se faire plaisir et raconter un peu, histoire de vider son sac parfois et de rire souvent (j’espère).
En tout cas, relater ici l’histoire d’un groupe de musique, les petites péripéties, les anecdotes, les difficultés, les drôleries, les représentations réussies, les ratées qui y sont liés…et tellement de choses encore, ça se bouscule dans ma tête.

Il n’y a pas à dire, il y a sûrement de quoi faire un blog  !